Home » L’approche actuelle de Solidarité Milton-Parc en matière de décolonisation

L’approche actuelle de Solidarité Milton-Parc en matière de décolonisation

Solidarite Milton-Parc a été fondé avec l’auto-soin de ses collaborateurs à l’esprit. Nous ne faisons que progresser avec ce que nous avons les ressources humaines à faire. À l’heure actuelle, Google est notre traducteur anglais-français – nous nous excusons pour toute erreur offensive et nous demandons que si vous voyez de grandes erreurs, que vous nous faites savoir aimablement. Nous sommes à la recherche de quelqu’un pour nous aider avec la traduction anglais vers français, si vous êtes intéressé, s’il vous plaît contacter su@soldaritemiltonparc.ca

Cette photo a été prise à la mi-2015 au coin de Milton et deBleury. Les gens de la communauté Inuit nous ont dit qu’ils construiraient ces Inuksuit et que les gens les assommeraient quotidien, et la communauté les reconstruirait une fois de plus. Cette photo est affichée ici avec la permission gracieuse de ceux qui l’ont construite.

***

S’il vous plaît noter: Comme nous continuons à écouter, apprendre et agir, nous nous rendons compte que la décolonisation est un processus énorme, en constante évolution qui se produit à plusieurs niveaux différents. Afin d’aider à faciliter notre processus actuel, nous explorons les valeurs et la définition suivantes qui peuvent changer et être ajoutées au fur et à mesure que nous continuons à apprendre, à nous connecter et à agir.

Solidarité Milton-Parc reconnaît que nous sommes humains et que nous avons nos propres modèles de conflit en nous et entre nous. Reconnaissant cela, nous nous efforçons de pratiquer les valeurs suivantes quand nous rassemblement ensemble en travaillant sur la décolonisation:

Humilité: C’est le processus de «ne pas savoir». C’est-à-dire de suspendre ce que nous pensons savoir sur la colonisation et ses effets; Et se concentrer sur l’écoute des peuples autochtones et des gens de couleur, des documents de lecture écrits par les peuples autochtones et les gens de couleur, et regarder la vidéo, le théâtre et l’art fait par les peuples autochtones et les gens de couleur. Cela comprend la création d’espace pour la connexion, l’échange et le changement en accueillant des dialogues / conférenciers / événements ouverts dans lesquels nous examinons nos propres idées / croyances sur notre propre colonisation; Et comment cela façonne nos points de vue sur les gens dont nous sommes différents. Cela comprend la possibilité d’organiser des ateliers, des présentations, des conférenciers et des événements organisés par et pour les peuples autochtones et les gens de couleur, et nous avons l’intention de le faire avec notre espace mensuel de décolonisation.

Honneur: C’est la pratique d’être conscient et respectueux de la façon dont nous habitons les espaces et dominent la discussion et les stratégies de résolution de problèmes. Cela signifie que nous vérifions que nous prenons individuellement de l’espace et que lorsque nous sommes dans des espaces autochtones et / ou des espaces de personnes, nous sommes conscients de ne pas dominer cet espace ou les personnes qui s’y trouvent. Cela signifie donner le droit de passage aux aînés, aux femmes et aux enfants à l’intérieur et à l’extérieur de cet espace. C’est aussi une pratique de s’honorer les uns les autres en tant qu’êtres humains, en se rapprochant les uns des autres avec soin et, si possible, en posant la question: comment puis-je contribuer à votre apprentissage, la croissance et la guérison?

Honnêteté: La colonisation repose sur des mensonges, des manipulations et une éducation publique incomplète, en plus des promesses non tenues à tous les niveaux politiques. Pour nous, la décolonisation commence par faire de notre mieux pour pratiquer l’honnêteté les uns envers les autres – sans cette base de confiance, un processus de décolonisation est au mieux insensé. Étant donné que la plupart d’entre nous sont habitués à des façons coloniales de réunion où les gens souvent ne se sentent pas en sécurité pour être honnête, l’honnêteté n’est pas aussi facile qu’il pourrait paraître, et pourrait également être considéré comme une «pratique».

Guérison: Lee Maracle, un écrivain des Premières Nations et membre de la nation Stoh:lo, dit pleurer et se connecter. Pour que la décolonisation se produise, elle doit commencer par chacun d’entre nous en tant qu’individus; avec une profonde réflexion sur la façon dont les colons continuent de bénéficier de l’oppression coloniale et du génocide en cours, qui se produit toujours ici, à Milton-Parc. Comme les colons travaillent assez de leur propre deuil, cela permet de tendre la main et de se connecter avec les gens à agir ensemble. Les colons peuvent alors devenir des partisans et des défenseurs des Peuples Autochtones et des Personnes de Couleur conseil et sagesse concernant les rapports; et quand il s’agit de la protection de la Terre Mère et de tous ses habitants.

***

«La colonisation est le démantèlement des relations».
[Avec la terre, l’autre, et tous les êtres vivants qui l’habitent]
~ Nicole Penak


Pour SMP, cette définition simple résonne profondément. Si la colonisation est le démantèlement des relations, alors pour nous, la décolonisation est la construction d’honnêtes relations honorifiques; y compris les relations entre les colons, et surtout avec les Peuples Autochtones et les Peuples de Couleur. Depuis juin 2015 et officiellement en novembre 2015, Solidarité Milton-Parc a noué des liens avec les Peuples Autochtones, les Peuples de Couleur et les colons; pour aborder la façon dont nous nous réunissons pour décoloniser et prendre des mesures respectueuses et conscientes en relation les uns avec les autres et avec la terre. Notre objectif est de lancer et de construire des «micro-communautés» de personnes qui se soignent les unes les autres, apprennent, soutiennent et agissent ensemble.

Le processus de notre initiative est très différent de la plupart des autres en ce sens que nous explorons comment travailler sur la décolonisation de notre façon d’organiser, d’apprendre et d’agir. Les membres du SMP s’efforcent de répondre aux besoins de l’initiative; et l’initiative prend soin des besoins de ses membres. Nous utilisons un modèle d’apprentissage de l’éducation populaire qui reconnaît que tous les membres ont une importance égale, indépendamment de l’expertise.

Nourrir des relations honnêtes vient en premier, avec un engagement à apprendre et à dialoguer en dehors du travail que nous faisons ensemble. Nous demandons que les personnes qui se joignent à nous le fassent dans un esprit d’ouverture critique et d’ouverture de coeur. Tous ceux qui travaillent avec nous sur la décolonisation comprennent que c’est un processus d’auto-réflexion qui dure toute la vie et qui examine notre racisme, notre sexisme et d’autres discriminations. Nous sommes prêts à faire face à nos propres (parfois très intenses) sentiments d’inconfort, et nous le reconnaissons dans le cadre du processus de décolonisation.

Si une partie de cette résonance avec vous, vous êtes invités à nous rejoindre dans l’expérimentation de la façon de penser et de se comporter différemment les uns envers les autres, à travers un processus de travail de décolonisation personnelle et interpersonnelle.

Connectez-vous avec Su à su@solidaritemiltonparc.ca pour plus d’informations.

Milton-Parc est situeé sur le territoire traditionnel Haudenosaunee.

Name of author

Name: solidaritemiltonparc

One thought on “L’approche actuelle de Solidarité Milton-Parc en matière de décolonisation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.